Simon Blouin est le récipiendaire de la médaille Plaskett

SimonBLa Société canadienne d’astronomie (CASCA) et la Société royale d’astronomie du Canada (SRAC) ont attribué le prix de la meilleure thèse de doctorat en astrophysique au Canada à Simon Blouin en lui décernant la médaille J.S. Plaskett pour 2020.

Simon Blouin a complété son doctorat en 2019 au Département de physique de l’Université de Montréal sous la supervision du professeur Patrick Dufour. La thèse de Simon Blouin porte sur les étoiles naines blanches froides. Ces étoiles, étant parmi les plus vieilles de la Voie lactée, représentent une opportunité unique de dater des populations stellaires et ainsi mieux comprendre l’évolution de notre Galaxie. Cette datation repose sur la comparaison entre des modèles théoriques d’atmosphères de naines blanches et les observations effectuées au télescope. Jusqu’à récemment, les modèles disponibles peinaient à reproduire les observations de naines blanches froides, signifiant que l’on ne pouvait se fier aux âges et autres paramètres obtenus à partir de ces modèles. Durant son doctorat, Simon Blouin a utilisé des techniques théoriques classiquement utilisées en physique des plasmas et en physique de la matière condensée pour améliorer la précision des modèles. Ces nouveaux modèles sont désormais en excellent accord avec les observations de naines blanches froides, ce qui permet de déterminer avec confiance les propriétés de ces objets et parfois même les propriétés de planètes, de comètes ou d’astéroïdes qui ont été accrétés par ces étoiles.

Simon Blouin a débuté en juillet 2019 un stage postdoctoral au Los Alamos National Laboratory en tant que Director’s Postdoc Fellow. Après s’être concentré sur l’atmosphère des naines blanches durant ses études doctorales, il mène présentement des recherches visant à améliorer notre compréhension de l’intérieur de ces objets. Il s’intéresse en particulier à la cristallisation du cœur des naines blanches, un phénomène crucial dans l’évolution de ces étoiles au cours duquel l’intérieur liquide se solidifie.

Le Centre de recherche en astrophysique du Québec (CRAQ) félicite chaleureusement Simon Blouin pour l’obtention de cette prestigieuse récompense.

À propos de la médaille Plaskett

La Société royale d’astronomie du Canada (SRAC) et la Société canadienne d’astronomie (CASCA) ont institué un prix, la médaille Plaskett, en reconnaissance du rôle important joué par John Stanley Plaskett dans l’implantation de la recherche en astrophysique au Canada. Le prix, qui consiste en une médaille d’or, est attribué chaque année au diplômé de doctorat d’une université canadienne dont la thèse en astronomie ou astrophysique a été jugée la plus remarquable au cours des deux dernières années civiles. Le lauréat est invité à présenter une conférence à l’occasion du congrès annuel de la CASCA.

Parmi les récipiendaires de la médaille Plaskett, on compte notamment plusieurs anciens étudiants membres du CRAQ : Pierre Bergeron (UdeM, 1990), Paul Charbonneau (UdeM, 1991), Pierre Brassard (UdeM, 1993), Alain Beauchamp (UdeM, 1997), Stéphane Charpinet (UdeM, 1999), Christian Marois (UdeM, 2005), Frédéric Grandmont (ULaval, 2007), Pier-Emmanuel Tremblay (UdeM, 2012), Anne Archibald (McGill, 2015) et Jonathan Gagné (UdeM, 2016). Depuis la création de ce prix, le CRAQ peut se targuer d’avoir remporté 11 des 33 médailles, un exploit unique au Canada !

Source et renseignements :
Robert Lamontagne
Responsable des relations avec les médias
Centre de recherche en astrophysique du Québec
Téléphone : (438) 495-3482
lamont@astro.umontreal.ca