Fiche personnelle

Carmelle Robert

 
Département de physique, de génie physique et d'optique
Pavillon Alexandre-Vachon
Université Laval
Québec, QC
Canada   G1V 0A6
Téléphone : 418-656-2131 ext 3612
Télécopieur : 418-656-2040
Courriel: carobert@phy.ulaval.ca
Web: http://www.astro.phy.ulaval.ca/otherpages/carmelle.html
Bureau : 2638

Champ de recherche : Populations stellaires ; galaxies starbursts ; synthèse spectrale ; étoiles massives ; vents stellaires ; évolution des galaxies ; spectroscopie UV.

Description du projet de recherche :
L'objectif général du programme de recherche de Carmelle Robert est de mieux décrire les processus impliqués dans la formation stellaire et leur impact sur l'évolution des galaxies. Les sursauts de formation stellaires (ou « starbursts ») sont des phénomènes clefs dans ces recherches. Ceux-ci montrent des flambées soudaines et violentes de formation d'étoiles qui ne durent que quelques millions d'années. On les retrouve partout dans l'Univers et ils représentent une phase importante dans l'évolution des galaxies. Les caractéristiques des populations stellaires des starbursts sont décrites à l'aide d'un code de synthèse spectrale optimisé pour le domaine ultraviolet (UV) du spectre électromagnétique. Les étoiles massives, présentes en grand nombre dans les starbursts, ont des vents stellaires intenses responsables de raies spectrales larges et fortes dans le domaine UV. L'étude détaillée de ces raies permet d'estimer l'âge d'un sursaut et l'abondance chimique des étoiles et de décrire le mode de formation stellaire. L'analyse des vieilles générations d'étoiles qui ont précédé la phase starburst fait aussi partie intégrale du projet de recherche. En utilisant des données à haute résolution spatiale dans le domaine visible, il est possible de décrire les vieilles populations, de les localiser en relation avec les starbursts et de finalement reconstruire l'histoire évolutive d'une galaxie. Pour un échantillon de galaxies ayant des propriétés physiques différentes (barre, interaction, noyau actif...), on obtient de nouvelles contraintes sur les processus qui influencent la formation stellaire et l'évolution des galaxies.


Liste des étudiants aux cycles supérieurs :
Issouf Kafando (niveau doctoral), Ismaël Moumen (niveau doctoral)